Accueil Accueil Organisation PRINCIPES D'INTERVENTION
PRINCIPES D'INTERVENTION PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 02 Décembre 2009 08:04
Index de l'article
PRINCIPES D'INTERVENTION
Une fonction d’utilité sociale essentielle
Une présence permanente pour tous les patients
Deux constatations :
Conclusion
Toutes les pages

Place de SOS MEDECINS dans la permanence de soins

Les Associations SOS Médecins, avec l’expérience et la compétence que leur confèrent plus de quarante années d’expérience de terrain, occupent une place déterminante dans la permanence de soins des zones urbaines et péri-urbaines. Leur rôle important dans la prise en charge des urgences non vitales et leur utilité sociale ne sont plus aujourd’hui contestés.

SOS Médecins est le premier réseau libéral d’urgence et de permanence de soins

L’ensemble des associations SOS Médecins reçoivent sur leurs plate-formes téléphoniques 4 millions d’appels par an donnant lieu à une réponse médicale adaptée (conseil téléphonique, renseignement, réorientation, intervention) et plus de 2,5 millions de visites à domicile sont effectuées par leurs médecins.

Leurs 950 praticiens répondent à une charte très stricte, garant de la qualité du service rendu :

  • Centres de réception et de traitement des appels associés à une disponibilité des équipes 24 h / 24
  • Médecins expérimentés et rodés à l’urgence
  • Moyens diagnostiques et thérapeutiques étendus.

La fédération SOS Médecins France regroupe 61 associations réparties sur tout le territoire et couvrant les deux tiers de la population française. Celles- ci assurent 80% de la couverture libérale de permanence de soins en milieu urbain et périurbain C’est ainsi que les médecins de SOS Médecins effectuent, sur les zones couvertes par leurs associations, la plupart des décisions d’envoi d’un médecin à domicile, prises par les Samu-centre 15 et nécessitant un avis médical rapide. Ces appels, en revanche, ne représentent qu’environ 10% de l’ensemble des appels reçus directement par leurs centres d’appel.

La participation de SOS Médecins à la permanence de soins, désormais mission de service public, est donc dictée par le seul souci d’aider les pouvoirs publics et de seconder les Centre 15 dans leur mission. C’est dans cet esprit que, conformément au décret du 7 avril 2005, les associations SOS Médecins ont signé des conventions avec les directeurs d’hôpitaux abritant le SAMU, de façon à formaliser l’interconnexion entre les centres d’appel SOS Médecins et les SAMU-Centre 15 et à organiser la collaboration entre les deux structures.

Les centres d’appel SOS fonctionnent de façon adaptée à l’optimisation de leur action médicale sur le terrain, c'est-à-dire sur un mode protocolisé avec des procédures établies par des médecins et leur fonctionnement est en permanence placé sous l’autorité d’un médecin référent présent dans les locaux ou en liaison direct avec le standard.

SOS Médecins, fort de son expérience de plus de quarante ans d’action médicale, estime que tous les appels de permanence de soins ne nécessitent pas une régulation « médicale sur site » et que la régulation « protocolisée » telle qu’elle est effectuée dans ses centres d’appel interconnectés est parfaitement opérationnelle et efficace.

En effet, elle bénéficie de la disponibilité d’intervention de ses médecins effecteurs et permet de gérer d’une façon sécurisée et optimale, les demandes de soins car l’expertise médicale au chevet du patient reste le plus sûr moyen d’apprécier le degré d’urgence réel et de mettre en oeuvre les soins appropriés. Rappelons que l’interconnexion du centre d’appel avec le SAMU par une ligne dédiée, permet une bascule immédiate de l’appel avec conversation à trois, dès l’identification d’un appel susceptible de mettre en jeu le pronostic vital et pouvant nécessiter l’envoi d’un SMUR.

Enfin, le conseil médical y est pratiqué par les médecins de SOS Médecins en réponse à une demande exprimée du patient ou comme alternative à une visite à domicile sans que celui-ci soit induit par une carence d’effecteur.

Le conseil médical donné par le médecin de SOS Médecins permet dans ces conditions à certains actes médicaux d’être différés et effectués par le médecin traitant en dehors des horaires de permanence de soins ou de ne pas donner suite à des demandes inappropriées.

La régulation effectuée dans les SAMU Centre 15 et le traitement des appels pratiqués dans les Centres d’Appels SOS Médecins sont complémentaires et indissociables au sein d’une permanence de soins clairement structurée dans le décret du 7 Avril 2005 garantissant ainsi la liberté de choix et d’accès aux soins du patient.



 

Suivez-nous...

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux...
icon_facebookicon_twitter

Espace Médecins



Galerie photos

Conseils pratiques

Découvrez tout nos conseils pratiques

WIKI SOS

Accès à WIKI SOS

wikisos


sosmedecins-france.fr
PUBLIC SOS Médecins France