Le retour de la gastro Imprimer
Mardi, 12 Janvier 2016 22:12

gastro-enterite_11_janvier_2016

SOS Médecins France observe une augmentation du nombre de patients examinés pour gastroentérite par ses médecins en France métropolitaine.

La gastro-entérite est une inflammation de la paroi de l’estomac et de l’intestin, qui provoque de la diarrhée et des vomissements.

Elle est d’origine virale dans la très grande majorité des cas. Elle est due alors le plus souvent au norovirus ou au rotavirus.

Les principaux symptômes de gastro-entérite virale sont : des nausées et des vomissements, des douleurs abdominales diffuses et une diarrhée très liquide, parfois un peu retardée par rapport aux nausées.
Habituellement, une gastro-entérite virale guérit spontanément en 2 à 4 jours, avec une convalescence un peu plus longue chez les personnes fragilisées par l'âge ou la maladie.

La principale complication de la gastro-entérite, surtout chez le nourrisson et le jeune enfant ou encore la personne âgée, est la déshydratation repérable par : une perte de poids surtout chez le bébé, la sécheresse de la langue et de la bouche, des urines moins abondantes, un enfoncement des yeux et une persistance du pli cutané après un pincement de la peau.

Une fièvre persistante ainsi que des diarrhées sanglantes, sont deux éléments faisant craindre une origine bactérienne.

Il est important de rappeler que les parents doivent, lorsque cela est possible, en priorité consulter leur médecin traitant ou un médecin de garde avant de se rendre à l’hôpital.
La gastro-entérite est très contagieuse et les mesures d’hygiène simples, comme le lavage des mains est essentiel.

L’Institut de Recherche pour la valorisation des données de SANté (IRSAN) (http://recherche.irsan.fr) annonce dans son analyse du 12 janvier 2016 que la première semaine de l’année 2016 est marquée par une incidence élevée et en forte progression des gastro-entérites en France métropolitaine. L’estimation du taux d'incidence hebdomadaire en France pour cette semaine est de 331 cas pour 100 000 habitants soit une progression de 41% par rapport à la semaine précédente.

Sur la base des actes relevés entre le 5 et le 12 janvier 2016, l'IRSAN estime que la gastro-entérite a touché 226 409 nouvelles personnes en France métropolitaine.

Toutes les régions sont désormais en progression voire en forte progression avec en particulier , la région Centre-Val-de-Loire, la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, la région Bourgogne-Franche- Comté et la Region Ile-de-France.

Analyse IRSAN du 12 janvier 2016 :

http://recherche.irsan.fr/index.php?page=index/documentation/index&id=62

communique_de_presse_gastro-enterite_12_janvier_2016