UNE SAUTE D’HUMEUR Imprimer
Samedi, 28 Novembre 2015 00:00
une_saute_dhumeur_qdm

Rennes, une ruelle pavée du centre-ville en fin de nuit. Je suis appelé pour un jeune homme cloué au lit par une lombalgie. J’entre dans son appartement, devine sous la lampe de chevet son visage livide, crispé par la douleur, m’installe au bord du lit, lui prends la main : « Dites-moi comment ça a commencé, depuis quand avez-vous mal au dos ? »

« C’est depuis que j’ai sauté par la fenêtre… »

Dr_JF_Brun

« Du troisième étage… mais, par malchance, je suis tombé dans un buisson. »

Il se confie : « Vous savez depuis un moment ça ne va pas fort… et tout à l’heure j’ai eu envie d’en finir. » Saisi, je lui demande par quel miracle il se retrouve allongé dans son lit.

« C’est le concierge qui m’a porté jusqu’ici. »

 

Puis, il me raconte, une demi-heure plus tôt, le concierge commençant sa journée et découvrant le jeune homme du troisième dans son buisson : « Mais qu’est-ce que vous faites là ? » Lui d’avouer : « Je n’allais pas bien, alors j’ai sauté par la fenêtre. » Le concierge : « Mais ce n’est pas raisonnable tout cela, vous auriez pu vous tuer. » Et jugeant préférable d’appeler un médecin : « Bonjour, il faudrait venir voir mon locataire du troisième ». Il informa tout bonnement : « Il ne peut plus bouger de son lit, il a mal au dos. »

ce_nest_pas_raisonnable