Accueil Commissions Commission scientifique Thèses Evaluation en PDS de la typologie des appels
Evaluation en PDS de la typologie des appels PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 26 Octobre 2014 00:00
These_Mathieu_NICOLAS_Evaluation_en_PDS_de_la_typologie_des_appels_SOS_Medecins_en_nuit_profonde

L’étude SOS-ETANP est la première étude épidémiologique utilisant pour infrastructure la base de données SOS Médecins France (BSOS-SMF). Elle démontre que cette base de données est exploitable pour le projet de recherche à visée épidémiologique mené par la Fédération SOS Médecins France, premier acteur de permanence des soins ambulatoire en France, en partenariat avec l’INSERM.

 

Ce travail confirme que l’expertise médicale au chevet du patient en nuit profonde est une composante essentielle à la bonne efficience de la permanence des soins ambulatoire, là où elle peut s’organiser. Or, l’activité de permanence des soins libérale dans les zones urbaines et péri-urbaines des villes de moyenne et grande importance permet cette organisation en nuit profonde. La seule régulation médicale ne peut solutionner toutes les demandes, un examen médical étant indispensable pour vérifier l’hypothèse diagnostique du médecin régulateur et réaliser la prise en charge thérapeutique adéquat. Une part importante de l’activité concerne les catégories d’âges les plus vulnérables : les nourrissons et personnes âgées du plus de 75 ans. De plus, de nombreuses missions de services publiques sont accomplies, notamment la prise en charge des urgences médico-judiciaires et médico- administratives.

L’ensemble des constatations statistiques de notre étude indique que les interventions médicales de SOS Médecins en nuit profonde sont nombreuses (4 intervention médicale pour 100 000 habitants par nuit profonde) et concernent fréquemment des situations médicales urgentes (25,15 % de diagnostics urgents). En dépit de la régulation médicale, une discordance significative existe entre le degré d’urgence du motif d’appel et celui du diagnostic de fin d’intervention : 54,57 % des motifs « urgences vraies » sont « déclassés » pour devenir des diagnostics « permanence des soins » et, 14,04 % des motifs « permanence des soins » deviennent des diagnostics « urgences non réanimatoires ». Malgré cette typologie de situations cliniques souvent complexes et urgentes, le taux d’hospitalisation reste faible (5,92 %). SOS Médecins, grâce à son organisation structurée et ses médecins rompus à l’exercice de la médecine d’urgence libérale, impacte significativement sur l’activité en permanence des soins ambulatoire, avec la valeur ajoutée d’un taux de maintien à domicile de plus de 90 %.

De futures études pourront être menées en exploitant la BSOS-SMF pour contribuer à la recherche en médecine générale. L’analyse des caractéristiques médicales de la population permet de mieux cerner ses besoins en soins médicaux et peut influencer l’orientation des politiques de Santé publique. Les données de l’ensemble des associations SOS Médecins en France sont recueillies en temps réel dans la BSOS-SMF. Cette base est aujourd’hui rapidement exploitable de façon fiable et fournit une somme considérable et inédite d’informations en matière de surveillance épidémiologique en France.

 

Pour nous joindre

COMPOSEZ LE
3624
(0.15 € / mn)
365 jours par an
24 heures sur 24

DEMANDEZ-EN-LIGNE

Cette fonctionnalité est possible chez 24 associations sur 63 , certaines font uniquement de la prise de rdv pour les consultations , d’autres pour les visites et consultations.

Epidémiologie

Informations sanitaires

meteo_logo

Suivez-nous...

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux...
icon_facebookicon_twitter

Espace Médecins



Galerie photos

Conseils pratiques

Découvrez tout nos conseils pratiques

WIKI SOS

Accès à WIKI SOS

wikisos


sosmedecins-france.fr
PUBLIC SOS Médecins France