Accueil Commissions Commission scientifique travaux divers La prise en charge des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC)en phase aiguë : Comment gagner du temps ?
La prise en charge des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC)en phase aiguë : Comment gagner du temps ? PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 25 Avril 2015 21:55

JC. Branchet-Allinieu1,C. Davanne1, C.Blonz1, B. Bianciotto1, P. Guérin1, B. Guillon2, D. Yatim3

1SOS-Médecins Nantes BP41909 44319 Nantes Cedex 3 ; 2Pôle Neurosciences ; 3Pôle Urgences CHU Nantes 44093 Nantes Cedex 1

prise en charge des avc aigue validation d'une filliere pré hospitaliere

Historique : 2000 : Genèse d’une filière ville-hôpital cherchant à favoriser l’admission des patients victimes d’accidents neurologiques brutaux d’emblée sur le plateau technique le mieux adapté. Reflexions sur les critères de choix permettant de reconnaître les patients pouvant bénéficier d’une reperfusion éventuelle. Test de cette filière selon l’expérience décrite ci-dessous.

Description de la filière telle qu’elle existe depuis 2002. Nombre de patients thrombolysés, délais d’admission…Discussion autour de la place de SOS-médecins, alternative pertinente et efficace, là ou elle existe, à une réponse type CRRA 15-ambulance.

Avenir : avec la reproduction engagée en 2004, de ce schéma de fonctionnement, au département de Vendée. Mêmes critères de reconnaissance téléphoniques, mais utilisés par un CRRA 15, même protocole clinique d’orientation au lit du malade, mais utilisé par des médecins généralistes de ville…

INTRODUCTION : Raccourcir les délais de prise en charge des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) en créant une filière villeà service de neurologie dans la perspective d’une thrombolyse cérébrale.

MATERIEL ET METHODE : Mobilisation et formation du personnel recevant l’appel télépnhonique en ville(standardistes), disponibilité des médecins généralistes de ville avec un délai de visite réduit,  utilisation d’un outil d’évaluation neurologique simple et reproductible autorisant un dialogue rapide mais exhaustif entre le médecin de ville et le neurologue joint par téléphone, qui permette de décider de l’inclusion dans la filière(échelle de NIHSS simplifiée), disponibilité H24 d’un ambulancier, permanence d’un accueil téléphonique par un neurologue, disponibilité d’un service et du plateau technique pour recevoir des patients non programmés en direct, permanence de l’accueil des patients ne rentrant pas dans la filière, au SAU.

DISCUSSION : Création d’une filière évaluée par une étude prospective, permettant d’envisager plus efficacement la faisabilité de la thrombolyse cérébrale et d’évaluer la nécessité de la création d’une unité de neurovasculaire.

 

 

 

 

Conseils pratiques

Découvrez tout nos conseils pratiques

WIKI SOS

Accès à WIKI SOS

wikisos


sosmedecins-france.fr
PUBLIC SOS Médecins France